L’histoire du Rhônexpress.

Le Rhônexpress est le moyen de transport par excellence qui assure la navette qui relie le Saint Exupéry, l’aéroport de Lyon, et le cœur de la ville. La locomotive et deux wagons du tramway, grandement vitrés et avec une couleur rouge dominante, peuvent filer à une vitesse maximale de 100 kilomètres à l’heure. Mais cet ensemble moderne et performant a mis du temps avant de circuler sur les rails, si l'on considère que le projet est né depuis la mise en place de l’aéroport, dans les années 70. Nous allons voir comment le projet est né, les différentes étapes qui ont suivi jusqu'à son installation. rhonexpress-media.fr


Un projet qui s’imposait de lui-même


L’emplacement de l’aéroport de Saint Exupéry est situé à plus de 20 kilomètres du quartier d’affaires de la Part Dieu, le centre de la ville de Lyon et point de départ, d’autres moyens de transport, trains et TGV, entre autres. Des propositions de transport ont vu le jour, pour ne durer que quelques mois, tout au plus quelques années. Bien sûr, il y a l’accès par l’autoroute pour ceux qui sont véhiculés, ainsi que les transports en commun, mais pour les milliers de passagers qui circulent chaque jour, cela s’est avéré rapidement insuffisant.


Le stade de l’élaboration


Quand il n’était qu’au stade de l’étude, le Rhônexpress portait le nom de Liaison Express Lyon Saint Exupéry ou LESLYS. Quelques rails étaient déjà présents dans les environs, mais sous-exploités et laissés pour compte. Des analyses ont été entreprises, pour déterminer la mise en place d’un trafic qui intègre des paramètres comme la capacité et le temps de parcours rapide, tout en tenant compte des autres trains régionaux et du réseau urbain déjà en place. Il faut dire que ce sont des dizaines d’études et de projets qui ont été proposés, par de grands noms comme la SNCF ou le Conseil Général du Rhône, entre autres. Tout ceci a été concis dans un bilan, qui résumait tous les projets imaginés, ce qui a été présenté au cours de l’année 2000 aux responsables locaux, notamment les élus.


Enfin le Rhônexpress prend forme


Les lignes étaient imaginées sous la forme de métro, de bus guidés ou encore de train, avec différentes trajectoires qui reliaient toute la gare de Part Dieu à l’aéroport de Lyon Saint Exupéry. Finalement, ce fut le tramway double qui a été choisi. Cependant, ce n’est qu’au courant de l’année 2007 que le projet prend forme, avec la commande des machines chez une société suisse qui a été sélectionnée par la suite d’un appel d’offres. Parallèlement l’infrastructure est améliorée, agrandie et optimisée, pour être livrée et prête pour l’utilisation l’année 2010.